Loulou la Princesse – Est-ce Incurable ?

Dans le dernier billet, Loulou perdait conscience lorsqu’elle ne trouvait pas de porteurs pour ses bagages.

Une chance que nous partîmes de Basse-Terre dans St-Kitts. Le capitaine insouciant n’avait plus la force de porter Loulou. Dans l’espace d’un kilomètre, Loulou perdit conscience 28 fois. En route vers la baie de la maison blanche, nous avons été arraisonnés par les gardes côtes Hollandais. Armés jusqu’au dent, Ils grimpèrent sur Free at Last pour vérifier nos papiers de douanes. C’est une chance que nous étions en règle. Malgré tout, le garde-côte local (pas hollandais) décida de remplir le formulaire d’immigration que nous avions déjà complété de nouveau. Au lieu de regarder celui-ci, il reposait les mêmes questions dans un anglais mélangé avec du créole, donc incompréhensible. Quelques heures plus tard, le temps qu’il écrive les réponses des 3 questions du formulaire, nous reprîmes donc la mer en direction de la baie convoitée. Une chance que Loulou ne perdit pas connaissance encore, cela aurait été sûrement la catastrophe.

Une fois dans la baie, Loulou remarqua le resto-bar.  Celui-ci était dans une vieille usine de traitement du sel extrait de la mer. Une place vraiment à la hauteur de Loulou. L’endroit était d’une beauté remarquable. Aussi, nous allions joindre nos amis du bateau Island. Nous avons donc passé la journée ainsi que la soirée dans cette baie merveilleuse. Loulou allait si bien.

Mais, comme toute bonne chose à une fin, nous devions avancer dans notre périple et nous avons donc quitté St-Kitts pour Nevis. Une fois à cet endroit, pour protéger Loulou contre toute nausée, nous avons pris un mouillage devant l’Hôtel 4 Saison. Elle respirait maintenant sans aucune difficulté et reprit ses couleurs, autant qu’une blonde le peu, il va de soit.

Il y avait une petite ville du nom de Charleston. Puisque Loulou allait si bien, nous avons donc décidé d’y aller pour le ravitaillement. Par contre, avant de quitter, pour ne pas prendre de chance, je lui collais le copie de la montre Hublot sous le nez et avec du recul, cela avait été la meilleure décision de la journée.

La ville de Charleston aurait eu avantage à faire un grand projet de rénovation.  Aussitôt dans cette ville, le capitaine insouciant réalisa qu’il ne pouvait rester plus que 22 minutes. Ceci est le temps maximum avant que Loulou ne défaille. Alors, il prit quelques photos et quittèrent rapidement puisqu’il était grand temps de prendre la route vers Montserrat, lieu mieux connu pour son volcan qui a détruit une grande partie de l’ile entre 1995 et 2005.

Les incontournables de la ville Charleston à Nevis

Le HardRock Cafe

Champs-Elysées 

Wall Street

Le Fouquet

Un gars stressé

La Poule aux œufs d’or

Yves & Loulou

Regarder cela ...

Laisser un commentaire